Suivre la vie du site RSS 20.Plan du site
Espace privéSPIP


Les Occupantes

Avec Christophe Lemaitre

Verre soufflé, fleur
dimensions variables
(2012)


Un acte sans artifice qui consiste à faire tenir en équilibre la tige sur le bord du vase, parfois simplement en brisant la tige contre le bord du vase. Rapport sensible entre une sculpture pauvre (fleur) et son socle (vase).
Variation et prolongement du projet Plage réalisé au Mac/Val en avril dernier, sur une invitation du Cneai, Les occupantes sont une série de contenants transparents, édités pour l’occasion, conçus pour accueillir ces fleurs brisées (18 verres dont 3 modifiés, Verre soufflé, H. 11cm, Réalisés par l’atelier Glass-Fabrik. Le projet devient une exposition lorsque des fleurs volées sur l’Île des impressionnistes sont insérées et positionnées dans ces contenants, pour un temps, devenant ainsi le motif même de leur vase ; l’exposition s’interrompt lorsque les fleurs fanent.
"La vie est une esquisse sans œuvre, un premier jet sans retouche, et sans autre éternité que d’être jeté là, dans l’instant même où il s’abolit... Il n’y a pas de répétition de vivre et on ne fera pas mieux la prochaine fois. Vivre n’est pas une œuvre, aimer, souffrir, n’est pas un art... Il est essentiel à l’art qu’on puisse recommencer, reprendre, corriger, annuler. C’est ce que la vie ne permet jamais", écrit André Comte-Sponville.