Suivre la vie du site RSS 20.Plan du site
Espace privéSPIP


55

(en Collaboration avec Julien Tiberi)

2010, 5 feuilles A4 encadrées, 5 tirages photographiques A4 encadrés, 1 feuille d’acétate encadrée, 1 feuille cartonnée noire encdrée, 1 feuille A4, épingles, baguette plastique sertie sur feuille de galalithe A4, banc vitrine en medium teinté noir, édition.
dimensions variables


JPEG - 64.4 ko
55
Vue du Salon de Montrouge 2010/ Instalation at Salon de Montrouge 2010

55 est une pièce spécialement réalisée pour le 55e Salon de Montrouge.Répondant à un appel à candidature, les deux artistes ont mutuellement choisis cinq pièces qu’ils appréciaient dans le travail de l’autre. Après avoir imprimé les notices, Julien Tiberi a donc redessiné cinq pièces d’Aurélien Mole et Aurélien Mole a photographié cinq pièces de Julien Tiberi à partir d’images déjà publiées et a tiré cet ensemble sur du papier photographique. Le dossier ainsi constitué et envoyé au collège critique du Salon ne contenait donc que des originaux.

Leur candidature ayant été retenu, les artistes ont récupéré leur dossier et ont arraché toutes les feuilles de la baguette en plastique qui les maintenait reliées. Ils ont considéré les déchirures aléatoires faites à la marge du document comme des sculptures et on fait encadrer chaque page ainsi que la couverture et le dos du dossier de façon à ce que le passe-partout anthracite ne laisse apparaitre que la partie déchirée.

Ils ont ensuite serti la baguette en plastique noir qui leur restait sur un bloc de galalithe (ancêtre des matières plastiques) découpée au format A4 et percée de trous rectangulaires. Cette sculpture a été instalée dans un banc vitrine en face des cadres.

FIN DE L’ETAPE 1

Manifeste pour un art d'après le renversement de l'Eternité

L’organisation du Salon de Montrouge ayant demandé aux artistes de leur fournir des visuels de leur travaux pour le catalogue édité à l’occasion de l’événement, Aurélien Mole & Julien Tiberi ont décidé que la publication serait une pièce supplémentaire.
Avec l’accord de la Fondation Hippocrène, ils ont installé leurs œuvres dans l’ancienne agence de l’architecte Mallet-Stevens le temps de réaliser des vues d’une exposition fictive intitulée : "Manifeste pour un art d’après le renversement de l’éternité". Ces photographies ont servi de base à Emmanuelle Lequeux pour rédiger le texte de présentation de cet accrochage n’ayant jamais eu lieu.
Le texte accompagné des images constituent le catalogue du 55e Salon de Montrouge.

FIN DE L’ETAPE 2

55 (visuel)

L’organisation du Salon de Montrouge ayant aussi besoin d’un visuel pour la presse, les artistes ont réalisés un dessin original combinant deux de leurs œuvres intitulé "55" (visuel).

FIN DE L’ETAPE 3

Le Catalogue

"Le Catalogue" est une exposition réalisée en parallèle au 55e Salon de Montrouge (2010). Elle présente l’ensemble des pièces choisies par Emmanuelle Lequeux pour réaliser l’exposition ficitive "Manifeste pour un art d’après le renversement de l’éternité" dans l’agence de Mallet-Stevens à la fondation Hippocrène.

55-Multiple

Pour "Le Catalogue", une pièce intitulée "55" (multiple) a été produite à partir de deux exemplaires du Catalogue de Montrouge.

FIN DE L’ETAPE 4

JPEG - 137.6 ko
55 (Reproduction)
Vue de l’exposition "L’exposition exposée" 2010 Astérides, Marseille

"55" (reproduction) est le déplacement d’un projet contextuel dans un autre contexte.
Pour l’exposition "L’exposition exposée", les deux artistes ont choisi de faire évoluer le projet "55". A partir de reproduction photographiques de chaque cadre, ils ont crée un trompe-l’œil. Les images ont été tirées sur papier à échelle un et collées à même le mur. Sous chacun de ces cadres imprimés, les artistes ont dessiné l’ombre de l’œuvre qui est imprimée sur la page du dossier et dissimulée par le passe vue anthracite.

55 (reproduction)
FIN DE L’ETAPE 5